Explorer l’Océan

Une quête empreinte d’humanisme et de vérité scientifique

Depuis avril 2017, le début de cette aventure, de nombreuses expéditions ont été conduites à travers le monde par les Explorations de Monaco, toutes riches d’expériences au contact de la nature et de l’Océan et de rencontres humaines. D’autres, de grande envergure, se préparent.

Le rôle des explorateurs d’aujourd’hui doit consister à promouvoir une meilleure qualité de vie sur la planète.

Bertrand Piccard, extrait de « l’Univers », 1975.

2017-2019 : Une première phase fructueuse

Jusqu’à la mi-2018, des investigations de la faune marine et insulaire et des analyses sur les dérèglements qui peuvent l’affecter ont été menées. Ces explorations ont été conduites successivement à Madère, au Cabo Verde, aux Antilles, en Martinique, sur la côte Pacifique de la Colombie (Malpelo), en Norvège, à Hawaï puis à Badu.

En 2019, les Explorations de Monaco ont soutenu plusieurs opérations : inventaire de la mégafaune fréquentant les monts sous-marins autour de la Nouvelle-Calédonie, exploration des fonds de 60 à 120 mètres de la Méditerranée entre Marseille et Monaco (Gombessa V), étude de la séquence de plongée des grands cétacés en Méditerranée (Sphyrna Odyssey 2019), étude de l’impact de l’acidification des océans sur les coraux à Palaos ou encore étude des coraux profonds en mer Rouge (ENCOR).

On rêve trop souvent les yeux fermés, il faut plutôt rêver les yeux ouverts.

Mike Horn, explorateur et aventurier de l’extrême.

Des explorations au service du bien commun

— Un engagement politique au plus haut niveau pour une gestion intelligente et durable des milieux naturels.
— Une recherche scientifique de qualité, garante du développement des connaissances utiles à la prise de décision.
— La sensibilisation d’un large public, en particulier les jeunes générations, pour susciter l’engagement, informer et mobiliser.

En tant que plateforme au service de l’engagement de S.A.S le Prince Albert II de Monaco et de la Principauté monégasque pour l’Océan, les Explorations de Monaco contribuent depuis leur lancement à combiner ces trois aspects.

Élargir la perspective, accroître les connaissances pour les générations à venir, identifier les dangers et tracer la route vers un monde meilleur : si ce sont là les buts de l’explorateur, alors nous tous – voyageurs, savants, citoyens, parents et enfants – sommes engagés dans cette formidable expédition qu’a entreprise l’humanité.

Jacques-Yves Cousteau, extrait de « L’homme, la pieuvre et l’orchidée », écrit avec Susan Schiefelbein, 1997

S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco à Badu Island entouré des danseurs traditionnels et d'un groupe musical

_02 ENCS

2020-2022: Les projets à venir

De la Méditerranée à la Mélanésie, en passant par l’océan Indien et l’Indonésie, les zones d’exploration envisagées pour la période 2020-2022 sont larges et propices au renforcement des collaborations internationales, dans une optique d’acquisition, de partage et de valorisation des connaissances, pour une meilleure compréhension des liens entre l’humanité et la mer.

Je ne fais que planter des arbres : je sais que je suis trop vieux pour jamais pouvoir profiter ni de leurs fruits ni de leur ombre, mais je ne vois pas de meilleur moyen de m’occuper de l’avenir

Voltaire, extrait d’une lettre à ses amis parisiens adressée de Ferney. 

Grande campagne 2021

Océan Indien

Une grande campagne en océan Indien au printemps 2021 combinée avec un déplacement dans la région de S.A.S. le Prince Souverain.

Documentaire inédit 2020

Rencontre

Un documentaire inédit sur la rencontre de S.A.S. le Prince Souverain avec l’artiste Alick Tipoti et le peuple de Badu Island du détroit de Torrès.

Ouvrage 2020

Explorations

Un ouvrage sur l’ensemble des explorations auxquelles a participé S.A.S. le Prince Souverain depuis le début de Son règne.
Dessin-N&B-Poisson-clown