News

Une récente publication scientifique, parue en Novembre 2020 dans la revue internationale Environmental DNA, fait un comparatif de deux techniques utilisées pour évaluer la biodiversité marine : le recensement classique visuel en plongée et l’étude de l’ADN environnemental, technique émergente dans ce domaine. L’étude, soutenue par les Explorations de Monaco, se concentre sur le recensement du nombre d’espèces de poissons de récifs coralliens tropicaux et a été effectuée sur deux sites marins Colombiens.
Organisé chaque année par le Service Animations du Musée, avec la participation de la Délégation Académique à l’éducation Artistique et Culturelle (DAAC), ce rendez-vous permet aux enseignants de prendre connaissance des ressources et des outils pédagogiques mis à leur disposition par l’Institut Océanographique – Fondation Albert 1er, Prince de Monaco.
Dans le cadre de la préparation de la mission océan Indien prévue au printemps 2021 entre Seychelles et Maurice, la Société des Explorations de Monaco soutient et s’associe à l’IRD en finançant une partie du projet DiDEM (Dialogue science-Décideurs pour une gestion intégrée des Environnements littoraux et Marins) de l’océan Indien occidental.
Les résultats des analyses des échantillons de coraux de la campagne Tara Pacific, réalisée par le Centre Scientifique de Monaco et financée en partie par la Société des Explorations de Monaco, ont été présentés à la conférence de géochimie Goldschmidt 2020
Les scientifiques de l’Université de Toulon déduisent des premières analyses des données acoustiques récoltées durant la mission Sphyrna Odyssey 2019-2020 que les cachalots de la Méditerranée se coordonnent quand ils chassent avec les clics de leur biosonar.
Afin de sensibiliser le public et encourager des actions concertées pour atteindre des objectifs de préservation des océans, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé en 2008 de proclamer, le 8 juin, Journée mondiale de l’océan. La Principauté de Monaco s’engage…