Missions Méditerranée : L'annonce faite à Barcelone

L'annonce faite à Barcelone

Dans le cadre de la 2ème réunion de la Décennie de l’Océan qui s’est tenue du 10 au 12 avril 2024, les Explorations de Monaco ont choisi Barcelone pour annoncer leur prochaine expédition, les Missions Méditerranée. Les Missions Méditerranée s’inscrivent dans le projet « Monaco Explorations », approuvé par la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable 2021-2030. Elles auront pour fil conducteur les Aires Marines Protégées. Du 7 au 14 avril 2024 à Barcelone, une série d’évènements ont été organisés par la société des Explorations de Monaco autour de cette thématique. De la présence emblématique du voilier Tuiga au Reial Club Nautica de Barcelone à l’inauguration d’une exposition par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, en passant par des tables rondes sur les Aires Marines Protégées de Méditerranée et des activités éducatives et de sensibilisation menées auprès des écoles barcelonaises; l’annonce faite à Barcelone restera une étape marquante des Missions Méditerranée.

L'évènement satellite du 9 avril 2024

L’événement satellite du 9 avril 2024 à Barcelone a permis de plonger au cœur de la thématique des Aires Marines Protégées de Méditerranée, des enjeux liés à leur développement durable et au renforcement de leur gestion efficace. Un évènement préparé par les Explorations de Monaco en collaboration avec des acteurs majeurs tels que MedPAN, The MedFund, SPA/RAC, MonkSeal Alliance ou encore le Yacht-Club de Monaco. Plusieurs temps forts sont venus ponctuer cette journée dense, dont deux tables rondes sur les Aires marines Protégées de Méditerranée et l’inauguration de l’exposition Le temps de l’action – Les Aires Marines Protégées de Méditerranée par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco. A bord de Tuiga, le Souverain monégasque a également échangé avec la jeune génération, représentée par une délégation des élèves du Lycée français de Barcelone, accompagnés de leurs enseignants. 

Mot de bienvenue de Xavier Prache, directeur des Explorations de Monaco, aux participants du mini symposium sur les Aires Marines Protégées. World Trade Center Barcelone, 9 avril 2024. Networking event©JC Vinaj. Explorations de Monaco
Inauguration de l'exposition Le temps de l'Action : Aires Marines Protégées de Méditerranée, par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco. 9 avril 2024. Port Vell. Barcelone©JV Vinaj. Explorations de Monaco
9 avril 2024. Évènement satellite des Explorations de Monaco. Echange entre S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et les élèves délégués des classes à enjeux maritimes du Lycée français de Barcelone à bord de Tuiga©JC Vinaj. Explorations de Monaco
Previous slide
Next slide

L'évènement satellite du 9 avril 2024 à Barcelone : une journée dense et riche pour les Explorations de Monaco et leurs partenaires.

Le Tuiga en navigation au large de Barcelone. 12-04-2024©JC Vinaj_Explorations de Monaco
Le Tuiga en navigation au large de Barcelone. 12-04-2024©JC Vinaj_Explorations de Monaco

Le Tuiga, navire ambassadeur de la Principauté

Vaisseau amiral de la Principauté de Monaco depuis 1995, Tuiga est né au début du 20ème siècle. Il a été construit en 1909 en Ecosse sur les chantiers de Fairlie par l’architecte naval William Fife III, l’un des berceaux du yachting de tradition. Ce cotre élégant demeure l’un des plus beaux joyaux que l’on puisse admirer dans les rassemblements de yachts classiques. Il possède des caractéristiques proches des futurs classes J des années 1930.

Après deux jours et une nuit de navigation, ce 15M JI a rejoint au Reial Club de Barcelone le 6 avril 2024 l’un de ses trois navires jumeaux encore en navigation dans le monde, le Mariska.

La présence de Tuiga à l’occasion de la 2ème Conférence de la Décennie de l’Océan à Barcelone préfigure les futures navigations des navires des Missions Méditerranée.

Le planning des opérations

Billets rédigés pendant les Missions Méditerranée

Dans ce billet, Aude Jacomme, enseignante au Lycée Français de Barcelone chargée des classes à enjeux maritimes, évoque la collaboration fructueuse mise en place avec les Explorations de Monaco à l’occasion de la semaine de la Décennie de l’Océan à Barcelone. Retour sur l’organisation et le déroulement d’une semaine riche en découvertes, initiatrice de nouveaux projets et de prolongements.

Raconte-moi Barcelone

Olivier Wenden. Vice Président et directeur général de la Fondation Prince Albert II depuis 2019.

Si l’on prend la métaphore du cinéma pour les Aires Marines Protégées, leur financement et leur fonctionnement efficace, il est important de montrer un bon film. Mais la question est : qui est dans l’audience? Vous tous ici êtes convaincus du bien fondé de nos actions. Nous devons parler à l’autre partie du monde. Et pour ce qui concerne The MedFund, nous devons convaincre les grands acteurs de la finance, les compagnies, le secteur privé, les industries… ceux qui polluent, mais aussi ceux qui sont en mesure d’amener des solutions et qui maîtrisent les grands flux financiers. Notre audience, notre cible est la clé du succès de nos actions. 

Olivier Wenden. Vice Président et Directeur général de la Fondation Prince Albert II de Monaco. 9 avril 2024.
Romain Renoux. Directeur exécutif de The MedFund. 9 avril 2024. Barcelone©JC Vinaj. Explorations de Monaco

Nous avons développé The MedFund pour soutenir les coûts opérationnels quotidiens des Aires Marines Protégées, c’est-à-dire toutes les activités telles que la surveillance, l’application de la loi, le suivi écologique et scientifique mais aussi la gouvernance active qui rassemble les parties prenantes autour de la mer Méditerranée, tout comme chaque gestionnaire de site, afin de contribuer à la mise en oeuvre de leur plan de gestion. Actuellement nous soutenons 20 Aires Marines Protégées autour de la Méditerranée, ce qui représente une surface de 9000 km2 et plus de 6 millions d’euros de budget.

Romain Renoux. Directeur exécutif de MedPAN. 9 avril 2024
Puri Canals. Présidente de MedPAN. Workshop Aires Marines Protégées de Méditerranée. 9 avril 2024. Barcelone©JC Vinaj. Explorations de Monaco

Je suis très heureuse et fière à l’occasion de ce workshop d’annoncer la signature de l’accord entre MedPAN et MedCities. Nous avons beaucoup de choses à faire ensemble pour la Méditerranée. 

Puri Canals. Présidente de MedPAN. 9 avril 2024.
Carole Martinez. MedPAN. 9 avril 2024. Barcelone©JC Vinaj. Explorations de Monaco

Il y a un besoin important pour les Aires Marines Protégées de Méditerranée en termes de financement. En ce qui concerne la régulation, le contrôle et la surveillance, il y a beaucoup à faire. Certaines AMP n’ont pas encore de bateau pour patrouiller et assurer une surveillance correcte. Aussi nous devons accorder une grande attention à la dimension qualitative de l’objectif 30X30. 

Carole Martinez. MedPAN. Experte chargée du développement stratégique.
Asma Kheriji. SAP:RAC. 9 avril 2024. Barcelone © JC VInaj. Explorations de Monaco

En travaillant tous ensemble, nous ne protégeons pas seulement la Méditerranée. Lorsque la biodiversité est menacée, nous sommes menacés car nous sommes directement reliés à la Nature. Nous en faisons partie et nous ne pouvons pas vivre sans la Nature. Pour protéger l’espèce humaine, nous devons protéger la Nature. 

Asma Kheriji. Chargée de Programme SPA/RAC pour les Aires Spécialement Protégées de Méditerranée. 9 avril 2024.
Tony Murray. Fondateur du club de plongée Unisub à Estartit. Espagne. Interview EDM du 13 avril 2024 ©S.Peroumal. Explorations de Monaco

Ici, il a fallu 20 ans pour faire de la région d’Estartit un parc naturel. Quand il y a des règles mises en oeuvre, de la communication, des infrastructures et un minimum de contrôle et de sécurité, les choses commencent à fonctionner de façon équilibrée, car chacun réalise qu’il peut en retirer un bénéfice. 

Tony Murray. Fondateur du premier club de plongée, UniSub, à Estartit. 13 avril 2024.
Audrey Azoulay. Directrice générale de l'Unesco©Unesco

Nous avons des objectifs cruciaux devant nous. Beaucoup a déjà été fait pour l’Océan mais il y a encore beaucoup à faire et nous pouvons le faire. Nous devons continuer à investir dans la science, nous devons continuer à éduquer et à susciter l’engagement, nous devons poursuivre cette coopération internationale. Nous savons que c’est très difficile en ces temps de crise, mais il y a une chose qui peut nous unir, c’est l’Océan. 

Audrey Azoulay. Directrice générale de l’Unesco. 10 avril 2024
Josep Capella Hereu. Expert en gestion publique du tourisme impliqué dans la création et la gestion du Parc Naturel de Montgri et de la réserves îles Medes. Estartit. Interview du 13 avril 2024 ©S. Peroumal. Explorations de Monaco

La protection des îles Medes a un impact économique très important au plan local ; au niveau des plongées, au niveau des séjours dans l’hôtellerie ou de la diversification des activités nautiques. La réserve génère des retombées économiques de plus de 15 millions d’euros chaque année et 300 emplois, soit plus de 3% de la population d’Estartit. C’est un atout très important et un moteur pour le développement économique et pour l’emploi. Nous veillons à respecter le bon équilibre avec la protection et la conservation. 

Josep Capellà Hereu. Expert en gestion publique du tourisme. 13 avril 2024
S.A.S. Albert II de Monaco au World Trade Center de Barcelone. 9 avril 2024 © JC Vinaj. Explorations de Monaco

Grâce aux Aires Marines Protégées, nous encourageons, étendons et améliorons l’utilisation plus durable des ressources marines car elles répondent à la fois aux besoins de la nature et à ceux des communautés qui vivent à leurs côtés… Cette Décennie représente une occasion unique de mieux gérer le monde et ses grands défis qui exigent vérité, sincérité, collégialité et responsabilité.

S.A.S. le Prince Albert II de Monaco. 9 avril 2024
François, Moniteur de plongée au club Unisub d'Estartit. Espagne. 13 avril 2024 ©S.Peroumal. Explorations de Monaco

Dans la réserve des îles Medes, il y a une limitation du nombre de plongeurs par site et par bateau. Un système de rotation permet à chaque club d’amener à tour de rôle ses plongeurs sur chaque spot. Le nombre de plongeurs est limité à 45 par site. Sous l’eau, on ne touche à rien. Les bateaux n’ont pas le droit de jeter l’ancre et utilisent uniquement les bouées d’amarrage mises à disposition. 

François, moniteur de plongée au club UniSub d’Estartit. 13 avril 2024

La 2ème Conférence de la Décennie de l'Océan

Formuler une vision commune pour les années à venir. Après trois premières années intenses qui ont vu se développer les nombreux projets labellisés par la décennie, la Conférence générale des 10, 11 et 12 avril 2024 a été organisée en quatre sessions thématiques, basées autour des 10 défis de l’Océan à relever par les participants. Un moment clé pour élaborer une vision commune et envisager des initiatives de solutions scientifiques innovantes à l’échelle de la communauté internationale de l’Océan. 

Au total, la conférence a rassemblé plus de 1500 participants, 40 orateurs de haut niveau, 300 posters, 150 présentations orales, 130 évènements satellite. Des chiffres qui en disent long sur l’ampleur de l’évènement. 

Drapeaux officiels à l'entrée du Centre des congrès international de Barcelone, CCIB. Conférence de la Décennie de l'océan. 10 au 12 avril 2024. Barcelone©Unesco
Discours de S.A.S. Albert II de Monaco lors de la 2ème Conférence de la Décennie de l'Océan. Barcelone. 10 avril 2024 © JC Vinaj. Explorations de Monaco
2ème réunion de la Décennie de l'Océan. 10 avril 2024. La jeune mauricienne Sruti Jeetun à gauche et Véronique Banane des Seychelles devant le poster consacrée à l'école embarquée à bord du S.A. Agulhas II pendant la mission océan Indien des Explorations de Monaco©JC Vinaj. Explorations de Monaco
Ocean Decade Conference. 10-12 avril 2024©Unesco
Previous slide
Next slide

La Conférence générale de la Décennie de l'Océan a permis de valoriser la contribution et l'engagement de la Principauté et de son Souverain pour le développement des sciences océaniques.

Les engagements prioritaires de la Décennie pour les années à venir

La conférence s’est déroulée à un moment unique dans le paysage mondial de la gouvernance des océans, avec l’émergence récente de l’accord au titre de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer relatif à la conservation et à l’exploitation durable de la biodiversité marine dans les zones situées au-delà de la juridiction nationale (accord BBNJ), le cadre mondial de biodiversité de Kunming-Montréal, l’officialisation du dialogue océan-climat dans la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et la négociation en cours du traité sur les matières plastiques. Elle a reconnu que la Décennie des océans pouvait apporter une contribution essentielle à la science et à la connaissance pour soutenir la mise en œuvre de ces instruments.

Exposition : Le Temps de l'Action: les Aires Marines Protégées de Méditerranée. Atelier éducatif. Port Vell. Barcelone. 09 avril 2024. L'animatrice Angela Oviedo, membre du service Animations et éducation de l'Institut océanographique, interagit avec les élèves du Lycée Français de Barcelone © D.Théron. Explorations de Monaco
Atelier plancton au Reial Club de Barcelone, animé par Anna Oddone. 11 avril 2024. Les élèves de l'école la Pau s'apprêtent à observer et à reconnaître le plancton prélevé dans le port © D.Théron. Explorations de Monaco
Le Curiosity Plancton : un outil de terrain simple et pratique pour une observation facilitée. Atelier plancton. 11 avril 2024. Reial Cul Nautico de Barcelone©JC Vinaj. Explorations de Monaco
Exposition : Le Temps de l'Action : les Aires Marines Protégées de Méditerranée. Atelier éducatif. Port Vell. Barcelone. 09 avril 2024. Quelles sont les pressions que subit le milieu méditerranéen aujourd'hui et pourquoi est-il urgent de mieux le protéger? © D.Théron. Explorations de Monaco
Connaître et comprendre. L'observation et la reconnaissance, premiers stades de la démarche scientifique. Atelier plancton. Reial Club Nautico de Barcelone. 11 avril 2024© JC Vinaj. Explorations de Monaco
Les enseignants du Lycée Français de Barcelone et des étudiants de l'Université des Sciences en navigation sur le Tuiga ©JV VInaj. Explorations de Monaco
Atelier plancton. Récolte dans le port devant le Reial Club Nautico. Barcelone. 11 avril 2024 ©JCVinaj. Explorations de Monaco
Previous slide
Next slide

Tout au long de cette semaine barcelonaise, les activités de sensibilisation et d'éducation se sont enchaînées à un rythme soutenu. Environ 300 jeunes élèves, étudiants et enseignants en ont bénéficié.

Médiation : transmettre et sensibiliser

Avec la diplomatie et la science, la médiation est le troisième pilier de l’action des Explorations de Monaco. L’annonce des Missions Méditerranée à Barcelone a été aussi l’occasion de sensibiliser et de transmettre les connaissances sur les thématiques majeures de la préservation et de la gestion durable de l’Océan, en particulier de la Méditerranée. A Barcelone, ce volet médiation a pris la forme d’activités éducatives et d’ateliers de sensibilisation, organisés pour les classes du Lycée Français de Barcelone, de l’école de la Pau, de celle de Tanit de Santa Coloma de Gramenet et de la Faculté Nautique de Barcelone. 

Le Temps de l'Action : l'exposition

Pam est une jeune plongeuse et biologiste passionnée par le milieu marin. C’est ce personnage fictif qui invite le visiteur de cette exposition itinérante à découvrir les Aires Marines Protégées de Méditerranée et à en savoir plus sur les enjeux liés à leur développement. Rythmée par les commentaires audios enthousiastes de Pam, la visite et les ateliers éducatifs encadrés par les animatrices des Explorations de Monaco apportent des réponses et des informations aux questions suivantes : que faut-il faire pour sauvegarder ce patrimoine commun ? Comment fonctionnent les Aires Marines Protégées ? Sont-elles des solutions efficaces ? Retrouvez Pam sur la page exposition.

L'exposition Le temps de l'Action : les Aires Marines Protégées de Méditerranée sur le port Vell de Barcelone, le jour de son inauguration. 9 avril 2024. A quai, le Tuiga, navire ambassadeur de la Principauté ©JCVinaj. Explorations de Monaco
PAM. Mascotte de l'exposition : Le Temps de l'Action : les Aires marines Protégées de Méditerranée. Jeune biologiste passionnée, Pam entraîne le visiteur à la découverte des Aires Marines Protégées de Méditerranée et le guide tout au long du parcours par des commentaires audios très complets © Explorations de Monaco
A deux reprises pendant le parcours de visite, les visiteurs sont appelés à tester leurs connaissances © Explorations de Monaco
Previous slide
Next slide

L'exposition Le Temps de l'Action : les Aires Marines Protégées de Méditerranée va itinérer dans les différents pays méditerranéens où auront lieu les missions des Explorations de Monaco.

La plongée sous-marine dans la réserve des îles Medes est autorisée mais limitée. 13 avril 2024. Un programme de science participative est développé avec les plongeurs. Il permet de faire un recensement photographique des espèces ©D.Theron. Explorations de Monaco
Bateau de pêche traditionnel. Port d'Estartit. 13 avril 2024. Les pêcheurs sont des acteurs essentiels de la bonne gestion de la réserve des îles Medes. Ils collaborent étroitement avec les gestionnaires et les biologistes © D.Théron. Explorations de Monaco
Îles Medes. 13 avril 2024 © D.Théron. Explorations de Monaco
Développé par Boris Weitzmann, le biologiste en charge de la surveillance de la réserve, en collaboration avec les pêcheurs, le projet Sepia permet de récupérer les oeufs de seiche et de poulpe pris dans les filets. Ces oeufs sont placés en stabulation dans le port. Peu avant leur éclosion, ils sont remis en mer, ce qui permet le repeuplement © D.Theron. Explorations de Monaco
Bouée d'amarrage. Réserve des îles Medes. 13 avril 2024. Installées sur les différents sites de plongée et d'activités nautique de la réserve, ces bouées permettent aux bateau de s'amarrer sans jeter l'ancre et donc sans dégrader les fonds marins © D.Théron. Explorations de Monaco
Previous slide
Next slide

Rencontres aux îles Medes

En marge de la Conférence de la Décennie de l’Océan, l’équipe des Explorations de Monaco s’est rendue à Estartit, au coeur du Parc naturel Montgri, des îles Medes et du Baix Ter, pour y rencontrer les acteurs du quotidien de la réserve marine des îles Medes, une Aire Marine Protégée de référence en termes d’efficacité et de gestion durable. La gestion améliorée et renforcée de cette zone marine depuis sa création se fait dans l’intérêt de tous, au profit de la faune et de la flore, de l’équilibre des écosystèmes mais aussi de tous les acteurs sociaux économiques du parc: clubs de plongée, agences de tourisme, hôtels, pêcheurs, scientifiques, éducateurs… 

Prochaine mission : la Grèce

Après Barcelone, les Explorations de Monaco préparent la première étape des Missions Méditerranée en Grèce, où plusieurs opérations et rencontres avec des gestionnaires de site d’Aires Marines Protégées seront mises en œuvre en octobre 2024.

Cette prochaine mission s’inscrit dans une série d’actions concrètes entreprises par la Principauté de Monaco pour promouvoir la conservation marine et sensibiliser le public aux enjeux environnementaux. Avec les Missions Méditerranée, Monaco poursuit son engagement en faveur de la préservation de la biodiversité marine. 

Aire Marine Protégée d'Alonissos. Village de Patitiri©Greg Lecoeur. Monk Seal Alliance
Aire Marine Protégée d'Alonissos. Village de Patitiri. Grèce © Greg Lecoeur. Monk Seal Alliance

Avant d’amorcer cette mission en Grèce, la Principauté de Monaco et ses partenaires ont marqué leur engagement en faveur de la préservation de l’Océan en participant à la conférence « Our Ocean Greece 2024 ». Cette conférence, qui s’est tenue du 15 au 17 avril 2024 à Athènes, a réuni les plus éminents acteurs internationaux engagés dans la protection de l’environnement marin. Une occasion unique de partager les connaissances, les meilleures pratiques et de renforcer les partenariats pour faire face aux défis cruciaux qui menacent la mer Méditerranée.

Réunissant des gouvernements et des acteurs non étatiques afin de prendre des engagements concrets pour protéger la santé et la sécurité des océans, la 9e conférence Our Ocean a enregistré 471 engagements d’une valeur de 11,35 milliards de dollars dans les six domaines d’action de la conférence. Depuis 2014, la conférence Our Ocean a mobilisé plus de 2 600 engagements d’une valeur d’environ 140 milliards de dollars. 

Parmi ses propres engagements, au nombre de 20, la Grèce a annoncé officiellement l’arrêt du chalutage de fond dans les Aires Marines Protégées grecques. 

Conférence Our Ocean Greece. 15-17 avril 2024©Our Ocean
Conférence Our Ocean Greece. 15-17 avril 2024©Our Ocean

Actualités

Le Workshop sur les AMPs de Méditerranée organisé par les Explorations de Monaco et ses partenaires, MedFund, MedPAN et SPA/RAC a eu lieu à Barcelone le 9 avril 2024 au World Trade Center de Barcelone. Les deux tables rondes qui le composaient se sont tenues dans le cadre de l’évènement satellite de la Décennie de l’Océan des Explorations de Monaco. Ce Workshop s’inscrivait aussi dans le Forum Aires Marines Protégées de la Décennie qui rassemblait 27 institutions.

Les partenaires des Missions Méditerranée

La gouvernance des Explorations de Monaco