Du 10 au 15 janvier 

Retour sur Gombessa V, Salon de la Plongée et conférence Obs 2049

Soutenus par la Société des Explorations de Monaco et par la Fondation Prince Albert II de Monaco, Laurent Ballesta et son équipe ont relevé, en juillet dernier, le défi inédit d’aller explorer durant 28 jours en continu les fonds marins entre 60 et 150 m de profondeur de Marseille à Monaco. En ce début 2020, l’équipe Gombessa présentera cette expédition à Paris lors deux grands événements sur le thème des Océans. A cette occasion, nous publions une très belle photographie prise à environ 70 mètres de profondeur juste en face de Monaco. Elle représente un récif en face du port Hercule où resplendissent des gorgones.

Tombant coralligène peuplé à majorité de gorgones caméléon, Paramuricea clavata. Profondeur : 70m. Monaco, juillet 2019. ©L. Ballesta_Expédition Gombessa V_ Andromede

Pour rencontrer Laurent Ballesta, rendez-vous :

– Du 10 au 13 janvier au 22ème Salon International de la Plongée Sous-Marine – Paris Expo Porte de Versailles. Chaque jour des conférences/projections inédites de la dernière expédition Gombessa 5. 

– Le 14 janvier, à la conférence « 2049 : l’Océan, un trésor à préserver » co-organisée par l’hebdomadaire L’Obs et l’Institut océanographique – Fondation Albert Ier Prince de Monaco. La soirée se déroulera à la Maison des Océans dans le 5ème arrondissement de Paris à partir de 18h30. Au programme : « Quel rôle primordial et trop souvent méconnu l’océan joue-t-il ? Que faire pour le préserver ? Comment vivrons-nous la transition écologique grâce aux produits, aux matériaux et à l’énergie de la mer ? ». Pour s’inscrire cliquez ici.

Les gorgones, c’est quoi ?

Les gorgones sont des animaux invertébrés fixés appartenant au groupe des Cnidaires comme les coraux. Ce sont des organismes constitués de polypes, pourvus de huit tentacules, qui vivent en colonies. Leur forme générale évoque un éventail et elles possèdent des couleurs vives (rouge, jaune, violet, blanc) constituant de magnifiques paysages sous-marins.

Souvent fixées à des roches, certaines espèces peuvent se trouver également sur des fonds sablo-vaseux. Les gorgones sont souvent des abris pour diverses espèces, comme les hippocampes, et participent à la biodiversité élevée de la communauté coralligène méditerranéenne.

En Méditerranée, on peut retrouver notamment les espèces suivantes :

  • la gorgone blanche (Eunicella singularis),
  • la gorgone jaune (Eunicella cavolini),
  • la gorgone pourpre ou caméléon (Paramuricea clavata), 
  • la gorgone orange, (Leptogorgia sarmentosa),
  • la gorgone verruqueuse, (Eunicella verrucosa),
  • le célèbre corail rouge (Corallium rubrum).