20 février 2024

APPEL À CANDIDATURE

Lancement d'une école thématique sur la vulnérabilité du patrimoine récifal aux Seychelles, en juin 2024. ​

Les Explorations de Monaco et le projet DIDEM ont le plaisir d’annoncer une école thématique régionale traitant de la vulnérabilité du patrimoine récifal qui se tiendra aux Seychelles en juin 2024 pour offrir aux scientifiques doctorants et post-doctorants, aux gestionnaires de récifs coralliens, aux experts des ONG l’opportunité de partager leurs expériences, leurs connaissances et leurs méthodes et de faire partie d’un environnement d’apprentissage engageant.

L'école thématique

Cette école thématique explorera les concepts de résilience, de vulnérabilité, de patrimoine et de système socio-écologique du point de vue de la science de la durabilité. Elle comprend une section de présentations offertes par divers experts dans les domaines de l’anthropologie, de la biologie, de l’écologie, de la pêche, de la géographie, de la gouvernance et de la socio-économie afin de présenter l’état de l’art et de poser des bases théoriques et méthodologiques communes, d’introduire le travail de terrain et d’initier le débat.

Récif de corail, îles Eparses. Europa. Banc d'Anthrax et massif de corail de feu (Hydraires) ©IRD

Repérage et identification des colonies avant prélèvement. Aldabra©KatiaQuéméré_WCC_MonacoExplorations

Comment postuler ?

Tout candidat enverra un CV et une lettre de motivation à alice.marque@ird.fr en expliquant les raisons de sa candidature.

Il lui est également demandé de répondre aux trois questions suivantes :

  • Pour vous, qu’est-ce que le patrimoine récifal ?
  • Quelles sont les menaces qui pèsent sur lui à moyen et court terme ?
  • Quelles sont les solutions pour résoudre ces problèmes ?

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 20 mars 2024.

Les candidats seront informés de la suite donnée à leur candidature au plus tard le 20 avril 2024. 

Le projet DIDEM prendra en charge le déplacement et l’hébergement.

 

13 juillet 2020

Le corail, la mémoire du climat

Quelques résultats scientifiques suite à l'expédition Tara Pacific

Des échantillons de corail de la campagne Tara Pacific organisée par la Fondation Tara Océan en partenariat avec le Centre Scientifique de Monaco et le CNRS ont fourni des premiers résultats d‘analyses en matière de paléoclimatologie. Ces analyses – financées en partie par la Société des Explorations de Monaco -ont été présentées à la conférence Goldschmidt 2020.

Carotte d’une colonie de corail Diploastrea sp. © N. Pansiot / Fondation Tara Ocean.